New Video: Paris’ Premier Métro Shares a Slow-Burning, Nostalgia-Inducing Bop

Rising Paris-based synth pop outfit Premier Métro — Dimitri, Sébastien, Alexandre and Enzo — specialize in a nostalgia-inducing, synth driven sound that seemingly draws from 80s pop, Flavien Berger, The Weeknd, and others.

Interestingly, with a handful of singles under their belts, the French quartet landed slots at We Love Green last June — and an appearance on Culturebox. Building upon a growing profile, the quartet’s latest single “Pour Quelques Secondes” is a slow-burning. hook-driven bop centered around glistening synths, thumping beats paired with ccihgl plaintive vocals that capture the few minutes that a performer or a band will feel like gods while performing on that stage. But it also scans as a bittersweet ode to fleeting youth.

Shot on an iPhone, the accompanying video follows the band in post-show glow, goofing off, getting on a metro and heading to karaoke spot before the phone finally dies.

10 jours après la sortie du single, le clip officiel est disponible ! Quelques secondes en apesanteur, perdus dans les nappes d’une synthpop vaporeuse et délicieuse : voici le nouveau titre des français de Premier Métro, quelque part entre Mylène Farmer et Etienne Daho, Flavien Berger et The Weeknd. Une chanson pleine de nostalgie, qui nous rappèle des moments d’insouciance éphémères, et qui nous embarque loin, dès les premières notes. Le groupe, soutenu par des médias comme Général Pop et Culturebox, a déjà été programmé à We Love Green et à la Boule Noire. EN: 10 days after the release of the single, the official music video is out ! A few seconds in weightlessness, lost in the layers of a vaporous and delicious synthpop: here is the new track of the French band Premier Métro, somewhere between Mylène Farmer and Etienne Daho, Flavien Berger and The Weeknd. A song full of nostalgia, which reminds us of ephemeral moments of insouciance, and which takes us far away, as soon as the first notes strike. The band, supported by media such as General Pop and Culturebox, has already been programmed at We Love Green and the Boule Noire in Paris.

Dehors, l’aube commence à poindre. Le ciel rosit doucement à mesure que la ville s’éveille, mais rien n’y paraît encore sous terre. Le visage appuyé contre une vitre crasseuse, les larmes tracent un sillon irrégulier dans des paillettes déjà clairsemées qui laissent entrevoir de jolis yeux cernés. Des sentiments contraires se bousculent au creux de la poitrine et s’entrechoquent au rythme du cliquetis des wagons sur les rails. C’est déjà l’heure du premier métro après une soirée endiablée. L’heure de Premier Métro. Premier Métro, c’est précisément le nom qu’ont choisi Dimitri, Sébastien, Alexandre et Enzo pour porter leur nouveau projet. Quelque part entre la liberté frivole de Mylène Farmer ou d’Etienne Daho et la brillante modernité de Flavien Berger ou The Weeknd, le groupe s’est ouvert une voie qu’il est le seul à arpenter. C’est sur cette bande-son rétro qui emprunte ses synthés et ses boîtes à rythmes aux années 80 que Premier Métro fait un récit décomplexé de nos histoires d’amour, de nos meilleures soirées et de ces moments fugaces qui font tout le sel de notre existence. Cette énergie contagieuse, absolument captivante sur scène, les quatre garçons la tiennent de leurs expériences passées qui en font des musiciens aguerris, véritables showmen, alors même que cette nouvelle aventure n’en est qu’à ses prémices. C’est peut-être ce qui explique le succès fulgurant rencontré par le groupe dès ses débuts. Car le moins qu’on puisse dire, c’est que Premier Métro est en avance : alors que le groupe ne comptait qu’une poignée de titres à son actif, il s’est ainsi vu plébiscité pour jouer à We Love Green en juin dernier, puis c’est la télévision qui s’est intéressée de près au projet avec un passage remarqué sur Culturebox dans la foulée. Les quatre garçons seront à nouveau sur le devant de la scène dans quelques semaines avec un live inédit à la Boule Noire le 12 novembre 2022. Le 10 novembre 2022, Premier Métro entre en gare avec Quelques secondes, un projet qui comporte trois nouveaux titres. L’occasion pour le public de découvrir les différentes nuances qui composent cet univers haut en couleurs dans lequel il fait bon se réfugier. Pour quelques Secondes ouvre ainsi le bal par une track délicieusement régressive dont la légèreté contraste avec le spleen des paroles. Avec Toi calme le jeu avec son côté contemplatif teinté d’un spleen assumé, puis Après le Silence clôt finalement le projet par une déclaration d’amour enflammée dont l’énergie contagieuse n’a pas le temps pour les regrets. Trois titres qui partagent cette caractéristique qui fait l’essence de Premier Métro : le plaisir sincère d’être ensemble, de partager un moment et surtout, de s’amuser. Attention au départ !